L’argile pour votre cheval
Home > Blog > Nos conseils et astuces > L’argile pour votre cheval
Nos conseils et astuces Le
5/5 - (3 votes)

L’argile pour votre cheval

5/5 - (3 votes)

Si je vous dis : cocooning, bien être, ou encore récupération… C’est bon, vous l’avez ?!

Eh oui, cette fois, on parle de notre argile Tendiflex+ !

Si l’on en entend beaucoup parler depuis quelques temps maintenant, l’utilisation de l’argile pour votre cheval n’est pas pour autant récente. Cela est même plutôt l’inverse, car ce soin est en réalité traditionnellement inscrit dans nos routines bien être et celles de nos animaux depuis longtemps.

Pourquoi cet engouement autour de l’argile perdure depuis si longtemps ?

L’argile est une matière minérale (roche), qui offre naturellement de nombreuses propriétés : anti-inflammatoire, détoxifiante, absorbante…

Cela varie en fonction du type d’argile utilisée.

Quel est l’intérêt de l’argile sur nos chevaux ?

L’agile est un soin très apprécié dans le contexte de la récupération du cheval. Bien que cela est loin d’être le seul cas de figure, son utilité est toute trouvée chez le cheval de sport, notamment par exemple après un effort intense comme un entrainement ou concours, ou à la suite d’un transport.

La forte capacité d’absorption de l’argile est l’atout principal de cette matière dans le cadre de la récupération, car elle n’absorbe pas seulement l’eau, mais aussi les toxines produites naturellement par le corps lors d’un exercice.

Soon a Horse

Alors, comment utiliser l’argile ?

Il y a plusieurs modes d’utilisation. Pour les soins externes, on retrouve deux techniques principales : le cataplasme et l’emplâtre.

Le cataplasme consiste à appliquer le mélange d’argile à un linge par exemple, avant de l’apposer à la zone du corps ciblée.

L’emplâtre est plus communément utilisé, et désigne l’application directe du mélange sur la zone (ensuite laissé à l’air libre ou bien recouvert de papier journal par exemple).

Il faut veiller à ne pas utiliser de matières pouvant interagir avec l’argile, comme des ustensiles en métal.

L’agile s’utilise humide et se retire une fois sèche. En effet, cette matière, une fois séchée, ne possède plus de propriétés.

Veillez à ne pas réutiliser votre argile : cela aurait en fait l’effet contraire que celui recherché, car l’agile garde les toxines absorbées. Réutiliser son argile reviendrait donc en quelque sorte à « remettre les toxines dans le corps ».

Et Tendiflex+ ?

Tendiflex+ est prêt à l’emploi : il vous suffit ainsi de prélever de la matière du pot avec vos doigts et de l’appliquer à rebrousse poils puis dans le sens du poil afin d’obtenir une couche d’un centimètre environ. Ensuite, c’est à vous de voir ! Vous pouvez la laisser sécher à l’air libre, ou bien appliquer du papier journal selon vos préférences.

Un fois sèche, vous pouvez retirer l’argile : à la brosse – ce qui est très facile avec Tendiflex – ou à l’eau.

Tendiflex est composé d’argile verte et d’huiles essentielles (menthe des champs et arbre à thé). Son action est refroidissante, parfaite pour limiter l’engorgement et favoriser la récupération des tendons, muscles et articulations. Le petit plus : afin de potentialiser la capacité refroidissante de Tendiflex, n’hésitez pas à le placer au réfrigérateur !

Comme le reste de nos produits sa formule est uniquement composée d’ingrédients non dopants.

Et vous, quelles sont vos petites habitudes d’utilisation de l’argile sur votre cheval ? Laissez-nous un commentaire ci-dessous !

À bientôt,

Amélie