Transporter son cheval
Home > Blog > Nos conseils et astuces > Transporter son cheval
Nos conseils et astuces Le
5/5 - (1 vote)

Transporter son cheval

5/5 - (1 vote)

Que cela soit pour un concours, une balade à la plage ou encore un déménagement… pouvoir transporter son cheval facilement est essentiel !

Pour cela, on vous donne quelques clés afin de vous aider à bien préparer votre prochain transport 😉

Eh oui, afin de générer le moins de stress possible, autant pour vous que pour votre cheval, il est nécessaire de vous organiser en amont du déplacement.

Le check up du véhicule avant le transport du cheval

Cela commence tout d’abord par un check up complet du véhicule de transport. Cette étape est selon moi prioritaire afin de partir sur la route en ayant l’esprit tranquille pour transporter votre cheval.
Vous pouvez ainsi vérifier (ou demander à une personne de votre entourage) l’état général du van et du véhicule tracteur ou du camion, aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur (partie chevaux). Portez une attention particulière aux points suivants :
– Faire le plein et contrôler les niveaux
– Contrôler la pression des pneus
– Bon état des différents points d’attache du cheval
– Bon état du plancher et fonctionnement de la fermeture du pont
– Présence des papiers réglementaires à l’intérieur du véhicule
Ces éléments étant vérifiés, vous pouvez raccorder le van au véhicule tracteur, sans oublier de vérifier le bon raccordement des feux.

Pour ne rien oublier : préparation et rangement des affaires.

Vous pouvez maintenant penser à préparer toutes les affaires dont vous avez besoin, ceci afin d’éviter les oublis de matériel. Ce qui est toujours dommage, en particulier sur les terrains de concours (à qui cela n’est jamais arrivé ?)!
C’est également à ce moment que vous pouvez préparer l’intérieur du van ou camion, en y mettant éventuellement du foin ou des copeaux pour recouvrir le plancher. Remplissez un sac à foin, que vous pouvez d’ores et déjà mettre en place à l’intérieur ! Pensez également à prévoir que quoi désaltérer votre cheval pendant (si vous avez prévu de faire une pause) et après le transport, en particulier à l’occasion de longs trajets et/ou lors de fortes chaleurs. Eléments clés à ne pas oublier :
– Les papiers de votre cheval
– Un licol et une longe de secours
– Un ou plusieurs seaux
– Votre matériel, et celui de Petit Tonnerre

Préparation du cheval pour le transport

Takini, notre mannequin préféré, se prête au jeu !

Après la vérification du véhicule, et la préparation des affaires… place à la préparation de Petit Tonnerre !
Tout d’abord en amont du transport, afin de s’éviter des déconvenues le jour J, il est important de s’assurer que ce dernier acceptera l’étape fatidique de l’embarquement ! L’idéal, si cela n’est pas déjà acquis, est de commencer la désensibilisation de votre protégé plusieurs semaines au préalable, pour qu’il soit fin prêt au moment voulu.
Le jour J, vous pourrez ainsi préparer sereinement votre cheval au transport, notamment en l’équipant de protections de transport adaptées : en priorité des guêtres de transport, un protège queue, et même un protège-nuque selon les chevaux. Si vous optez pour des guêtres de transport basses, vous pouvez les combiner avec l’utilisation de protège glômes ou cloches.

Transporter son cheval : Pendant le trajet

Pendant le transport de votre cheval, veillez à adopter une conduite fluide, ce qui va permettre d’améliorer l’expérience de votre cheval qui pourra ainsi garder au maximum son équilibre pendant le transport.
Si le trajet est long, n’hésitez pas à vous arrêter toutes les 4 heures dans un endroit adapté, afin de vérifier que tout aille bien pour votre protégé, et l’abreuver.

Transporter son cheval : Après le trajet

Une fois arrivés, et les protections de transport retirées, faites marcher votre cheval. Cela vous permettra de vous assurer qu’il ne s’est pas blessé durant le voyage.
Vous pouvez masser votre cheval si vous remarquez un engorgement lié au transport et/ou lui appliquer de l’argile.
Mettez un seau d’eau à sa disposition.

Je ne possède pas mon propre moyen de transport pour mon cheval : comment faire ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Outre le prêt, la location de camion chevaux ou de vans est la plus courante. Vous pouvez vous rapprocher de professionnels ou de particuliers qui proposent leurs véhicules. De nombreux sites existent et l’offre est grande en France. Vous pouvez également faire appel à des professionnels du transport équin.

Help ! Mon cheval est stressé !

Si votre cheval est stressé à l’idée d’embarquer et de voyager en van/camion, n’hésitez pas à renforcer le travail de désensibilisation, par exemple en effectuant de courts trajets régulièrement.
Vous pouvez aussi combiner cela à la prise d’un Becool Flash quelques heures préalables au transport afin de favoriser la décontraction de votre cheval.

À bientôt

Amélie