L’achat d’un cheval
Home > Blog > Nos conseils et astuces > L’achat d’un cheval
Nos conseils et astuces Le
5/5 - (1 vote)

L’achat d’un cheval

5/5 - (1 vote)

Avant de réaliser son rêve d’acheter d’un cheval, il existe plusieurs moyens de savoir si l’on est prêt à se lancer dans cette incroyable aventure ! Nous avons consacré un article sur la demi-pension qui est un bon moyen de savoir si l’on est en capacité de s’occuper d’un cheval sur le long terme et d’en connaitre une bonne partie des contraintes… Mais surtout des plaisirs !

Il existe diverse façons de trouver le cheval de ses rêves : les sites dédiés, le bouche à oreille, les réseaux sociaux, la renommée d’un élevage, les associations de réformes de chevaux de courses…

Quel type de cheval ?

Il est important, avant de se lancer dans vos recherches, de mettre en perspective vos ambitions :
– Quel est votre niveau ?
– Quelle(s) discipline(s) souhaitez-vous pratiquer ?
– De quelle façon serez-vous encadré ?

N’hésitez pas à en parler avec votre coach afin que celui-ci vous aiguille sur le type de cheval qui pourrait vous correspondre.

Quel âge ?

On dit souvent « à jeune cavalier, vieux cheval ». Même s’il existe des exceptions, il est vrai qu’un jeune cavalier avec peu d’expérience sera plus en sécurité avec un cheval ayant déjà un peu de métier.

Pour autant, si vous êtes bien encadré, que vous en avez le niveau et l’envie, l’achat d’un jeune cheval est très enrichissant ! Le chemin sera plus long qu’avec un cheval mûr, il vous faudra prendre le temps de laisser grandir votre jeune, de l’éduquer et de dresser. C’est un travail de longue haleine, très gratifiant !

Ici encore, prenez le temps d’y réfléchir et d’en parler avec votre coach.

Un lieu de vie adéquat

Avant de vous lancer, assurez-vous que vous êtes en mesure de proposer à votre futur cheval un bon hébergement. Plusieurs options sont envisageables :
– Certains ont des installations chez eux
– Il existe également des particuliers qui proposent des pensions
– Plus classique, un centre équestre ou une écurie de propriétaire.

Le choix de l’hébergement de votre cheval est très important car il va impacter le quotidien de votre cheval, et donc potentiellement sa forme physique et mentale. Nous vous avons écrit un article à ce sujet, n’hésitez pas à y jeter un oeil : « Trouver une pension pour son cheval »

Le budget

Par la suite, il vous faudra établir un budget tout en gardant bien à l’esprit qu’il y aura des frais supplémentaires au coût du cheval : la visite d’achat, les frais pour transporter votre cheval sur son nouveau lieu de vie…

Et bien évidemment il vous faudra calculer la charge financière de l’entretien de votre cheval pour les années à venir : pension, maréchalerie, vétérinaire, ostéopathe, produits de soin, matériel…

La visite et/ ou l’essai

Il est intéressant d’observer votre potentiel futur cheval dans un maximum de situations : le voir en liberté, lors de la préparation, en main pour revenir du paddock, le voir monté, et si possible l’essayer monter (sauf pour un poulain / jeune cheval bien entendu). N’hésitez pas à poser un maximum de question au vendeur (qui est peut-être l’éleveur, le cavalier du cheval…. et qui le connait bien !)

Également, faites vous accompagner par une personne expérimentée et de confiance : coach, parent… Qui sauront mieux déceler les vices, et à plusieurs, on réfléchit à toutes les possibilités !

La visite vétérinaire

Il existe différents types de visite vétérinaire d’achat qui sont plus ou moins poussées. Votre vétérinaire saura vous conseiller sur le type de visite à effectuer en fonction de différents paramètres :
– La discipline et vos ambitions avec ce cheval (niveau d’épreuve par exemple)
– L’âge du cheval
– Le prix du cheval
Contrôle des vaccins, bilan locomoteur, radios… Plus vous irez loin dans les investigations, et plus vous aurez de chance d’acquérir un cheval sain !

À ne pas oublier

  • Votre futur cheval nécessitera toute sa vie des soins annuels : vermifuge, maréchalerie, vétérinaire, ostéopathe, matériel…). Prenez le temps de la réflexion avant de vous lancer, et n’oubliez pas l’option de la demi-pension si vous n’êtes pas certain de pouvoir entretenir un cheval sur du long terme.
  • Ne vous faites pas avoir par une robe qui vous attire particulièrement… Prenez le temps de trouver LE cheval qui VOUS correspond !
  • Le Jour J, pensez à prendre son futur licol, des protections de transport, quelques bonbons ou carotte… 🙂

Si vous avez trouvé la perle rare, nous vous souhaitons une belle aventure avec votre meilleur compagnon de route !

À bientôt,

Anna